Bienvenue sur ce blog !

Sexyloo communauté libertine chat coquin

Bienvenue sur le blog d'un passionné du sexe !

Ici, pas d'actrices porno ni de prostituée ! Mon crédo à moi ce sont les rencontres inopinées dans la vie de tous les jours où une fille se laisse convaincre de coucher avec un inconnu. Ce sont les histoires d'amitiés qui dégénèrent en plans sexe...

Je vous raconte ici mes aventures d'un jour dans les moindres détails ! Bonne lecture !

dimanche 13 juillet 2014

Comment baiser une iranienne dans le train !

Je suis debout, appuyé contre le dossier d'un strapontin. Je suis dans le train et j'attends qu'il me mène à destination. Le regard obnubilé par mon téléphone portable. Pourquoi ai-je levé la tête à ce moment-là ? Je l'ignore. Je ne l'avais pas fait les fois précédentes où les portes s'étaient ouvertes.

Cette fois, une demoiselle entre dans le train et passa à mes côtés. Iranienne. Chevelure flamboyante noire, épaisse. Une magnifique peau métissée, un visage maquillée un peu à l'accès. Mais surtout, elle porte un tee shirt rose qui moule des formes protubérantes. Un décolleté en triangle laisse entrevoir le début de ses seins. J'ai rapidement jeté un oeil et immédiatement, j'ai bandé.

J'ai saisi sa main droite pour la stopper dans sa marche. Surprise, elle s'est alors tournée vers moi et m'a regardé. Je l'ai entièrement scruté du regard. Elle porte un pantalon en cuir moulant. Elle est assez plantureuse mais ce sont surtout ses seins qui m'obsèdent. Avec mon regard carnassier, elle a dû rapidement comprendre ce qui se passe. Alors, elle s'est avancée vers moi et a littéralement lancé sa main en direction de mon sexe ! Gêné, j'ai bandé instinctivement. Elle s'est alors mise à le caresser de haut en bas pour le faire grossir.




Bienvenue pour lire la suite de ce récit ! Merci de le noter en cochant, au bas, la case correspondant à ce que tu en as pensé ! Ca me motivera !

Je l'ai laissé faire. Mon pénis devenant douloureux, j'ai ouvert mon pantalon et l'ai extirpé. Elle l'a masturbé sans gêne devant les passagers. Jusqu'à me faire pousser de petits soupirs excités, sentant le sperme monter en moi.

*

N'y tenant plus, je l'ai attiré vers moi. Elle s'est laissée faire en poussant une petite exclamation. Saisissant son tee shirt par les bords, je l'ai remonté. Son ventre est magnifique, la vue de ses côtes m'excite. Mais surtout... elle ne porte pas de soutien-gorge !! Ses seins bombés sont exhibés sans fausse pudeur ! Un vrai appel au vice !

Alors, j'ai passé le bras autour de la taille et l'ai incliné en arrière. Puis, me penchant, je suis venu embrasser sa poitrine. Ferme mais douce. J'ai baisé ses seins, léché puis sucé ses tétons qui se sont mis à gonfler. Puis, je me suis sur le côté pour frotter mon sexe contre sa cuisse droite. Et me penchant en avant, j'ai à nouveau baisé ses seins.

J'ai senti mon corps se crisper d'excitation. J'ai envie de la sauter et me frotter à elle me met en ébullition. Le sperme monte en moi, je veux l'ensemencer ! Elle a très bien compris ce que je veux faire car sa main gauche est venue saisir mon pénis et le masturber. D'abord doucement puis très rapidement ! J'ai poussé de petits gémissements. Elle veut me faire éjaculer, je le sens.

Alors, d'une main, j'ai dégrafé son pantalon puis écarté les bouts. J'ai du mal à me contenir et franchement, me masturber ne m'aide pas du tout ! Elle accélère encore ses caresses d'avant en arrière et s'excite en entendant mes gémissements. Elle sent le sperme à deux doigts de sortir.


J'ai pressé le mouvement moi aussi. J'ai ôté mon sexe de ses mains et baissé son pantalon. Dessous, elle porte un string très érotique rose. Le rose du sous-vêtement met en avant sa peau légèrement sombre. Son fessier est protubérant. 

Je vais me placer derrière elle et place à la main mon sexe sous son corps. Puis je le redresse et viens le confronter à ses lèvres vaginales. Elle n'oppose absolument aucune résistance. Je crois qu'elle attend le moment final. Alors, passant mes mains autour de sa taille, je ne me fais pas prier.

J'entre en elle vivement ! Elle pousse un cri de douleur en sentant mon énorme et long pénis la pénétrer. Puis je la prends par derrière et par saccades. De brusques pénétrations pour qu'elle crie. Je remonte mes mains le long de son corps et saisis ses seins pour les caresser. Puis j'accélère le rythme de mes assauts. Elle crie de jouissance et je pousse de plus en plus fort.

Jusqu'au moment où dans un cri magistral, j'éjacule en elle. Elle pousse un "oui" hystérique en sentant une énorme giclée en elle. Nouvelle pénétration, j'éjacule à nouveau dans un ahanement d'attendrissement. Puis une dernière fois. Epuisé, je m'immobilise un instant. Puis je me retire de son corps. Elle se penche et se rhabille, satisfaite d'être ainsi remplie de sperme. Elle m'adresse une caresse sur la joue et va s'asseoir.

Cette histoire t'a plu ? Alors évalue ton branlomètre en notant ci-dessous le récit ! Au bout de 50 évaluations sur le blog, je publierai un nouveau récit !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Suis moi sur Twitter

Pour suivre mes exploits, abonne-toi à mon fil Twitter : https://twitter.com/sexual_guy1