Bienvenue sur ce blog !

Sexyloo communauté libertine chat coquin

Bienvenue sur le blog d'un passionné du sexe !

Ici, pas d'actrices porno ni de prostituée ! Mon crédo à moi ce sont les rencontres inopinées dans la vie de tous les jours où une fille se laisse convaincre de coucher avec un inconnu. Ce sont les histoires d'amitiés qui dégénèrent en plans sexe...

Je vous raconte ici mes aventures d'un jour dans les moindres détails ! Bonne lecture !

mardi 21 octobre 2014

Un bon produit anti-acné

J'ai fait découvrir à une jeune demoiselle que le sperme sert aussi à guérir l'acné !

J'ai fait la connaissance d'une jeune étudiante dans les transports en commun. 

Assise sur un siège, elle m'est apparue comme recroquevillée sur elle-même, le regard penché vers le sol. Fuyant. Elle est pourtant très mignonne, cette fille. Une épaisse chevelure auburn bouclée contourne un visage d'ange dissimulé derrière une grosse paire de lunettes. Sa peau est blanche et lisse mais il est vrai que d'importants boutons rouges tâchent son front et ses joues.



Cela n'enlaidit pas son visage mais je pense qu'elle ne voit que cela. Du coup, elle s'est blottie dans un pull épais et un pantalon épais qui cache les formes de son corps. Attendri par ses réactions, l'envie m'a pris de lui venir en aide. Et c'est à cet instant que mon regard s'est posé sur ses lèvres pulpeuses. Un rouge à lèvres sombre les met particulièrement en exergue par contraste avec la pâleur de son visage. Je devine une grande bouche et je dois dire que cela m'a donné des idées.

*

Je me suis approché d'elle, tentant comme je pouvais de masquer la gourmandise dans mon regard. J'ai su trouver les mots pour l'aborder, la rassurer sur mon envie de l'aider.
"- On peut faire disparaître tes boutons, tu sais ?
- Mais comment ? J'ai déjà essayé beaucoup de lotions.
- J'ai sur moi un autre produit mais... il faut réussir à le faire jaillir !

Lui faisant face, je me redresse en dévoilant un regard carnassier. Elle a redressé la tête et m'adresse un regard désespéré, tellement suppliant ! Alors, j'ai dégraffé mon pantalon. Et brutalement, un long pénis droit, gonflé à bloc est apparu en gigotant ! 
- Le sperme est formidable pour soigner l'acné !
- Tu en es sûr ? Me demande-t-elle, tremblant un peu.
Elle ne s'en rend pas compte mais quand elle prend peur, ses lèvres forment des mouvements qui les rendent encore plus pulpeuses. Je suis obsédé par ses lèvres et j'ai tellement envie.
- Absolument !
- Comment faut-il procéder ?
- Il faut le faire gicler dans la bouche ! Cela n'est pas évident à faire sortir. Il va falloir que tu m'aides. Prends en main ma queue et masturbe moi !

Elle n'est pas rassurée du tout. Elle regarde les autres passagers, tous des hommes, qui opinent tous du chef. Oui, bien sûr que le sperme sert à soigner l'acné ! C'est bien connu ! Alors, se tournant à nouveau vers moi, elle prend délicatement en main mon sexe. La dureté, la chaleur dégagée par mon pénis l'effarouche un peu. Elle le saisit du bout des doigts puis promène son index dessus. Sa main est chaude, très délicate. Elle me procure des sensations fortes. D'une voix, je l'encourage à se lancer.

Prenant son courage à deux mains, elle saisit mon pénis et entreprend de le masser en intégralité. Elle sert fort, de manière déterminée. Sa main est encore plus chaude et se fait plus ferme ! C'est un moment jouissif ! Excité, je me penche en avant et m'agrippe au mur tandis qu'elle me masturbe ! 
- Plus vite !
Elle sert un peu plus fort et accélère.
- Encore !
Elle s'exécute. Je halète de plus en plus. Puis je stoppe son action. Elle redresse la tête et me regarde. Je la félicite. Lentement, j'approche mon pénis de sa bouche. Elle louche en observant un orifice s'avancer vers elle.

*

- Ouvre la bouche. C'est à l'intérieur que ça doit se passer.
Elle hésite mais ne résiste pas. Mon sexe avance, menaçant vers elle. Puis je le colle contre ses lèvres. Elle me regarde, effrayée. Ses lèvres sont fraîches, humides. Sa masturbation a eu beaucoup d'effet, mon pénis a grossi. Je l'enfonce légèrement.

Lentement, de manière très timorée, je sens confusément ses lèvres bouger de quelques millimètres. Elle hésite vraiment. Elle referme un peu, puis rouvre davantage. Cette fois, de manière un peu plus conséquente. Alors je m'enfonce légèrement plus. Elle me laisse forcer. Elle desserre les dents et ouvre davantage la bouche. Ses lèvres serrent mon pénis. Alors, m'agrippant une nouvelle fois au mur, j'enfonce mon pénis dans sa bouche ! Un moment terriblement jubilatoire !

A l'intérieur, sa bouche est chaude. Son haleine me donne des spasmes de rut. J'enfonce à hauteur de moitié et me retire. Je le renfonce et elle commence à me sucer. Je me balance d'avant en arrière à vitesse très modérée. Suffisamment vite pour savourer les caresses de ses lèvres, assez lentement pour qu'elle sente mon pénis envahir sa bouche. Elle s'est immobilisée. Elle aperçoit le regard pervers des autres voyageurs qui rient entre eux de voir une jupe femme sucer un homme dans les transports en commun. Mais qu'importe si ses boutons pourront disparaître ?

Rassurée, elle s'immobilise et me laisse me balancer d'avant en arrière. Elle serre un peu plus les lèvres. J'accélère le rythme de mes entrées. Elle suce bien et me donne de temps en temps de petits coups de lèvres. Alors je recule, très lentement, pour me retirer complètement de sa bouche. Elle continue de me regarder pendant toute l'opération. Je recule de quelques millimètres. Encore, encore ! Et puis...

Je m'enfonce soudainement. Elle sent le pénis entrer, traverser rapidement sa bouche et atteindre sa gorge. Surprise, son visage est emmêlé dans les poils de mon sexe. Ses mains tremblent, elle pousse de petits cris et me tapotte même dessus, sous les rires moqueurs de la foule qui lui font comprendre qu'elle s'est trompée. Mais le regard bienveillant que je lui soumet la rassure un peu. Suffisamment pour qu'elle s'immobilise. Je la laisse domestiquer ses sensations. Avoir tout un pénis en bouche n'est pas simple !

Puis je passe la main derrière sa tête, je me recule et cette fois, c'est sa tête que je balance. Fortement, d'avant en arrière. Elle me fait une fellation intégrale. Elle réussit à serrer à nouveau ses lèvres. Le plaisir me pousse à accélérer fortement les mouvements. Elle devient un vrai objet. Elle suce, elle suce plus fort, plus vite ! Oui, c'est bon ! Encore !

Et puis je m'arrête.

*

Cette fois, je sors mon pénis de sa bouche. Elle est essoufflée mais je crois qu'elle y prend goût. J'exhibe mon énorme sexe devant ses yeux.
- Le moment est venu !
Un mélange d'excitation et de peur la gagne. Je me penche de côté pour frotter mon sexe contre ses joues. L'appréhension la gagne de plus en plus, elle ignore vraiment ce qui va se passer. Nerveusement, elle ferme la bouche. Je lui demande d'ouvrir. Elle me laisse faire.

Je m'avance vers elle. Mon pénis entre, je force un peu l'entrée. Et je ne fais entrer que l'orifice. Elle est surprise par la grosseur ! Elle a maintenant très peur mais je la rassure par quelques caresses. Elle se détend, me jette des regards langoureux qui me rendent absolument dingues.

Alors, fermant les yeux et redressant la tête, je pousse un cri et... pousse tout court ! Un bruit ! Elle sursaute et se recule d'un millimètre. Une énorme giclée de sperme a envahi sa bouche. Elle sent le sperme collé à son palet, sur ses dents, blanchir sa langue. Elle avale rapidement. Je saisis à nouveau sa tête et enfonce intégralement mon pénis. Elle le sent au bord de la gorge. Je la maintiens enfoncée.

Puis je pousse un grand coup tout en me penchant en avant. Une énorme gerbe de sperme vient se coller aux parois de sa gorge. Cette giclée là me fait presque me plier en deux ! Mon buste se pose sur sa tête. Je pousse une dernière fois. Une troisième énorme giclée envahit sa gorge. Je me retire doucement tandis qu'elle avale l'ensemble, sous les applaudissements bienveillants de la foule. Elle est rassurée et se dit que toutes les femmes en passent par là. Elle me jette un regard noir, me faisant comprendre qu'elle sait que je l'ai dupée.
- Cet exercice t'aura montré que même avec tes boutons, tu peux exciter un homme au point qu'il veuille te faire sucer ! C'est le meilleur médicament que je pouvais t'offrir !"

La foule hurle de rire, applaudit de nouveau. Elle s'essuie le visage, une masse visqueuse de sperme s'échappant de ses dents, avale de nouveau et sourit. Radieuse !


Cette histoire t'a plu ? Alors évalue ton branlomètre en notant ci-dessous le récit ! Au bout de 50 évaluations sur le blog, je publierai un nouveau récit !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Suis moi sur Twitter

Pour suivre mes exploits, abonne-toi à mon fil Twitter : https://twitter.com/sexual_guy1