Bienvenue sur ce blog !

Sexyloo communauté libertine chat coquin

Bienvenue sur le blog d'un passionné du sexe !

Ici, pas d'actrices porno ni de prostituée ! Mon crédo à moi ce sont les rencontres inopinées dans la vie de tous les jours où une fille se laisse convaincre de coucher avec un inconnu. Ce sont les histoires d'amitiés qui dégénèrent en plans sexe...

Je vous raconte ici mes aventures d'un jour dans les moindres détails ! Bonne lecture !

samedi 11 octobre 2014

Une serveuse de bar brésilien me suce en public

Une serveuse de bar m'a fait une fellation devant tout le monde. Lis la suite pour savoir comment je me suis pris !

"- S'il vous plaît, un jus de fruit !

A peine attablé, j'ai immédiatement commandé une boisson auprès d'une magnifique jeune serveuse. Le Brésil regorge de ses bars qui emploient des étudiantes l'été, pour titiller les touristes. A proximité du bar, une piste de danse permet aux hommes et aux femmes de jouer de la sensualité des corps.

C'est une jeune poupée assez discrète. Un visage d'ange, de beaux cheveux longs tombant sur ses épaules dénudés, un top noir sans bretelles moulant de beaux seins. une jupe souple bleue qui volette au gré de ses pas. Elle marche assez rapidement et se penche souvent en avant. Quand elle le fait, la jupe vient épouser les formes de son fessier et de sa culotte. Sa fine silhouette laisse rêveur mais c'est surtout sa bouche qui m'a interpellé.


Elle vient rapidement servir ma commande, se penchant en avant une fois de plus. Elle me gratifie d'un regard chaleureux et moi, je contemple à loisir ses lèvres pulpeuses. J'ai bu mon jus de fruit pendant que je l'ai admiré servant les autres clients. Et me remplir le ventre m'a tout simplement donné envie de me vider ailleurs !

*

Je pose mon verre avec détermination sur la table, je me lève et m'approche d'elle tandis qu'elle s'accoudait au comptoir. Elle se retourne vers moi, se demandant ce que je veux. Doucement, je pose ma main sur son épaule droite et exerce une légère pression. Elle n'a pas mis longtemps à comprendre. Deux secondes d'attente ont suffi et elle s'est agenouillée lentement. Comme si tout le monde avait compris, la musique s'est subitement arrêtée et les regards se sont orientés vers nous tandis que la demoiselle dégrafe mon pantalon et exhibe un pénis gonflé.

Des regards bienveillants pour la demoiselle. Peut-être anxieux de savoir si elle osera. Elle a l'air si timide ! Elle prend tout son temps pour le dénuder et le voir ne l'a pas effrayée. Levant les yeux vers moi, elle se redresse et approche de mon pénis. Elle ouvre la bouche et moi, j'entre sous un brouhaha d'étonnement. 

Ses lèvres se sont refermées délicatement sur mon sexe. Des lèvres chaudes et une haleine brûlante. Tranquillement, elle se balance d'avant en arrière. Elle suce plutôt bien même si elle n'a pas trop l'habitude. Je la laisse faire tout en contemplant ce petit corps délicat dont le buste virevolte. J'adore la manière dont elle me mouille la verge ! Elle s'applique, elle tournoie la tête en divers sens et sa manière de faire me crée des sensations agréables.

Puis je me retire de sa bouche. Assez brutalement. Elle laisse échapper mon sexe, déçue. La foule exprime une clameur de déception.

Je retourne m'asseoir à table, elle a compris qu'elle doit me suivre. Elle s'approche, saisit une chaise et l'installe à côté de moi. Elle s'y assoit et se penche en avant, enfonçant à nouveau mon sexe dans sa bouche. Cette fois, je sens de petits coups de langues. Un adorable petit serpent vient se frotter à mon pénis par moments. Elle ponctue ses attaques de regards aguicheurs et commence à pousser de petits bruits étranges.

Cette fois, elle remonte mon sexe et le suce en intégralité à chaque passage ! Mes sensations sont décuplées. Je pose machinalement la main sur son dos et me rejette en arrière. Le temps de savourer sa manière exceptionnelle de procéder !

*

Puis je glisse la main sur sa côte et la pousse à s'agenouiller devant moi, entre mes jambes que j'écarte. Elle conserve mon pénis en bouche, continue de me sucer et respecte ma consigne. Des danseurs viennent écarter la table pour regarder leur protégée me sucer. Je sens les regards envieux d'hommes qui rêveraient d'être à ma place. D'autant qu'elle accélère le rythme, me suce plus vite et me lèche plus langoureusement à l'intérieur. Sa bouche se déforme en montrant mon pénis traverser ses parois. On devine qu'elle laisse entrer mon sexe dans sa gorge.

Doucement, je me lève. Elle pose les mains sur mon corps et continue ses assauts. Je m'avance dans sa direction. Elle comprend, elle pose les mains au sol pour garder l'équilibre. Et gentiment, tout en me suçant avec ferveur, se laisse allonger sur le dos. On vient retirer la chaise pour mieux voir. Cette fois, elle doit me laisser agir. Elle s'allonge et laisse sa bouche entrouverte. Le corps suspendu au-dessus d'elle, c'est maintenant à moi de la pénétrer. Elle referme un peu ses lèvres, je la force. Elle ne se laisse pas prier et les écarte un tout petit peu. Suffisamment peu pour que ses lèvres frottent. Elle me regarde cette fois d'une manière directe. Parfaitement consciente que ce frottement me rend fou.

Effectivement, au-dessus d'elle, je m'agite. J'accélère le rythme de mes pénétrations. Elle suce en intégralité et émet des bruits plus forts. J'entends aussi le son de sa salive. Je sens sa poitrine avoir plus de mal à respirer et derrière moi, elle agite ses jambes. Tant et si bien qu'elle finit par remonter sa robe et écarter ponctuellement les cuisses. Un attroupement se fait, je crois qu'elle montre sa culotte pour la première fois et les danseurs sont plus d'un à avoir envie d'elle ! Oui, elle est vraiment très belle.

Puis je m'extirpe d'elle. Elle me laisse partir dans un bruit bucal peu ragoutant. Elle émet un nouveau cri de déception. Alors j'entre et je la fais sucer, elle reprend avec joie. Puis, je me retire. Elle est frustrée, elle a encore envie mais elle a du mal à respirer. Je la fais sucer encore un peu et puis m'arrête. Je me dégage de son corps. Elle se laisse quelques secondes pour reprendre sa respiration. Elle ne se rhabille même pas. Je pense que montrer sa culotte ne lui pose absolument aucun problème !

Autour de nous, la foule est de plus en plus bienveillante mais je sens les femmes s'inquiéter en sachant que le moment ultime est venu.

*

Je l'aide à se relever et l'emmène sur la piste de danse, au milieu de couples qui s'ébattent avec beaucoup d'érotisme. Autour de nous plânent les fantômes de nombreux plans sexe. Elle se fait encourager par ses amies qui toutes rêvent de la voir jouir au maximum.

Elle s'agenouille et me jette un regard langoureux, montrant par là qu'elle attend mon éjaculation. Excité à outrance, le pénis dur, je n'ai plus qu'une seule envie pour ma part. Elle ouvre la bouche et j'entre en elle. Elle me suce à nouveau. Puis je saisis sa tête avec les mains et l'enfonce totalement sous un énorme cri d'étonnement de la foule. Elle ne résiste pas même si cela lui fait un peu bizarre. Elle sent le sexe entrer dans sa gorge. un énorme pénis l'envahit et s'apprête à marquer son territoire ! Elle n'a pas peur pour autant mais je sens une légère pointe de fébrilité.

Je m'immobilise une seconde et puis le jet part. Dans un râlement,  je me penche en avant au-dessus d'elle et pousse. Et j'éjacule fortement dans sa bouche et me retire aussi sec. Un filet de bave s'échappe de ses lèvres, sous les applaudissements de la foule tandis qu'elle avale ce que je viens de lui faire ingérer.

Puis j'entre à nouveau en elle. Je m'empare de sa tête et la balance violemment d'avant en arrière. Elle me suce fortement. Puis je m'enfonce intégralement dans sa bouche, me penche en avant et pousse. Une deuxième giclée de sperme part, beaucoup plus intense que la précédente. Elle sent le sperme se déposer dans son palais, dégouliner dans la gorge. Elle sent le bout de mon sexe au plus près de sa gorge et tente malgré tout d'avaler. Je me redresse, me repenche à nouveau et éjacule une troisième fois. Une forte giclée qui fait sortir un peu de sperme de sa bouche.

Le public émet des vivats en voyant une masse translucide dégouliner de sa lèvre. Je me retire doucement et de nombreux filets de bave me relient à elle tandis qu'elle avale une nouvelle fois. Cette fois, la foule se précipite vers elle. On l'acclame, on l'embrasse, on rêve aussi de la sauter... Contente de son exploit, elle salue le public et me regarde d'un air langoureux. Je suis pour ma part ravi !

Cette histoire t'a plu ? Alors évalue ton branlomètre en notant ci-dessous le récit ! Au bout de 50 évaluations sur le blog, je publierai un nouveau récit !

1 commentaire:

Suis moi sur Twitter

Pour suivre mes exploits, abonne-toi à mon fil Twitter : https://twitter.com/sexual_guy1