Bienvenue sur ce blog !

Sexyloo communauté libertine chat coquin

Bienvenue sur le blog d'un passionné du sexe !

Ici, pas d'actrices porno ni de prostituée ! Mon crédo à moi ce sont les rencontres inopinées dans la vie de tous les jours où une fille se laisse convaincre de coucher avec un inconnu. Ce sont les histoires d'amitiés qui dégénèrent en plans sexe...

Je vous raconte ici mes aventures d'un jour dans les moindres détails ! Bonne lecture !

vendredi 13 février 2015

La femme du danseur est chaude !

Il n'y a pas longtemps, je suis allé en Amérique-Latine. Là-bas, il y fait absolument beau. J'ai profité d'un temps mort dans l'après-midi pour m'arrêter dans une rue où un chanteur local donnait un petit concert. Une foule de curieux s'était amassée autour d'eux. Vêtu de jean, le chanteur chantait comme il peut. Devant lui, trois filles dansaient.

J'ai surtout repéré celle qui devait être sa copine. Une jolie métisse. Cheveux longs et frisés, une jupe noire d'écolière stricte et courte, un chemisier blanc moulant de gros seins. Des chaussettes fines et des sandales. Ses jambes sont absolument magnifiques. Elle gesticulait énormément et ressentait le besoin de saisir le pan avant de sa jupe et de le replier entre ses cuisses, dévoilant ainsi sa belle peau bronzée. Ses cuisses écartées sont superbes. Elle n'est pas très souple mais à force de remonter son vêtement, elle me laisse contempler avec plaisir son entre-jambe. Elle gesticule aussi beaucoup du fessier. Je comprends rapidement qu'elle aguiche son mec en dansant ainsi devant lui. Elle a clairement envie de se faire sauter.

Puis, n'y tenant plus, elle s'écarte des autres filles et vient le retrouver. Elle le colle et vient danser devant lui avant qu'il ne s'écarte, un peu gênée. Elle revient vers les filles et reprend de plus belle. Décidément, cette jolie fille a la chatte en feu ! Lorsque le concert s'est terminé, je l'ai suivie tandis qu'elle devait regagner son appartement. Je pense qu'elle avait une nette envie que son copain la retrouve.

Je l'aborde, nous parlons quelques minutes. Puis elle me propose d'entrer, croyant certainement simplement m'offrir l'hospitalité ! Son sourire enfantin illumine encore un très beau visage. J'accepte. A l'intérieur de l'appartement, je dénude directement mon pénis pour lui montrer que j'en ai une grosse. Ca l'étonne mais elle se dit qu'après tout, une queue est une queue ! Alors je m'allonge sur le sol. Elle se déculotte, me chevauche et s'agenouille au-dessus de moi. Puis, lentement, elle se laisse tomber sur mon sexe et commence à sautiller au-dessus de moi.

La douleur de la pénétration lui arrache d'intenses cris aigus tandis que son visage se pare d'un souvenir épanoui. Elle en bave de plaisir. Elle accélère ses sauts et je commence à la pénétrer moi aussi. Jusqu'à ce que je me redresse, l'allonge, écarte ses cuisses et la prenne. De forts assauts pour lui arracher de nouveaux cris. Puis je m'incline au-dessus d'elle et l'ensemence.

Chacun se rhabille et je m'en vais avant le retour du chanteur.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Suis moi sur Twitter

Pour suivre mes exploits, abonne-toi à mon fil Twitter : https://twitter.com/sexual_guy1